Faire la différence entre radiateur à inertie et radiateur électrique à accumulation


Conseils / lundi, juin 22nd, 2020

Comme vous le constatez sans aucun doute, l’offre de radiateur électrique est très vaste. Cela pourra compliquer le choix lors de l’achat. Pour un choix éclairé, il convient de savoir les caractéristiques de chaque type de radiateur. Savez-vous les différences entre le radiateur à inertie et le radiateur électrique à accumulation ?

Zoom sur le radiateur à accumulation électrique

Se caractérisant par une inertie exceptionnelle, le radiateur électrique à accumulation est apparu sur le marché, il y a longtemps maintenant. Imposant et lourd (son poids peut atteindre 200kg), il fonctionne de manière un peu particulière. Avec ce type de radiateur, le chauffage est différé. En effet, l’appareil emmagasinera la chaleur lorsque le tarif d’électricité est préférentiel, donc lors des heures creuses. La chaleur par les produite résistances électriques sera emmagasinée dans un bloc accumulateur. Le bloc en question est constitué de matériaux réfractaires. Durant les heures pleines, la chaleur ainsi emmagasinée est restituée peu à peu par rayonnement dans la pièce.

Du fait de son fonctionnement en heure creuse, le radiateur à accumulation promet de réelles économies. En outre, le chauffage par rayonnement garantit confort et température ambiante uniforme.

Néanmoins, un radiateur à accumulation ne pourra pas toujours répondre à vos besoins urgents en chauffage (vous ne pouvez pas toujours bénéficier d’un confort instantané et d’une chaleur permanente). Du fait de son poids et son encombrement, vous devez également oublier ce type de radiateur si votre logement est moins spacieux. D’ailleurs, l’absence de système de régulation thermique avancé peut être un inconvénient puisque vous ne pouvez pas réguler au mieux la restitution de la chaleur. Et n’oubliez pas que l’utilisation d’un radiateur à accumulation requiert un abonnement aux heures pleines/heures creuses.

Le radiateur à inertie : les essentiels à retenir

Radiateur électrique de nouvelle génération, le radiateur à inertie se distingue avant tout par son poids et sa taille réduits. Comparé au radiateur électrique à accumulation, il est moins lourd et encombrant. Ce type de radiateur peut être utilisé également avec toutes les tarifications électriques.

Grâce à un système de régulation thermique plus perfectionnée et précise, le radiateur à inertie présente l’avantage de pouvoir répondre au mieux les besoins en termes de chauffage. En misant pour ce radiateur, vous pouvez maîtriser parfaitement le chauffage de votre logement, et ce, en fonction de vos besoins en temps réel. Certains modèles élèvent la barre en termes de performance et sont ainsi programmables.

Dans tous les cas, une chaleur douce et uniforme, voilà la promesse, ce qui vous ravira sans aucun doute. Qui plus est, vous pouvez oublier ces moments où vous devez subir les variations brutales de la température de chauffe. Sans oublier que la chaleur est diffusée rapidement. Un confort optimal (comparable à celui procuré par le chauffage central) et immédiat sera alors au rendez-vous. Cerise sur le gâteau, le principe de l’inertie thermique fait que votre radiateur continuera de diffuser de la chaleur, même une fois débranchée. Bien entendu, cela signifie pour vous de vraies économies sur votre facture de chauffage. Notez qu’il existe deux types de radiateur à inertie :

– Le radiateur à inertie sèche : avec ceci, la résistance électrique chauffe un corps de chauffe en matériau réfractaire (comme la fonte, la pierre de lave, etc.). Ce dernier stockera la chaleur pour la diffuser de manière progressive, douce et uniforme

– Le radiateur à inertie fluide : à la différence du radiateur à inertie sèche, le radiateur à inertie fluide utilise un fluide caloporteur. Chauffé par la résistance, ce fluide circule dans le radiateur pour le stockage de la chaleur.

Et voilà, vous savez maintenant les différences entre le radiateur à accumulation et le radiateur à inertie. Le choix vous appartient ainsi.